Histoire

2010
03.22

Le temps des pionniers-ères

budwig

L’équipe de Budwig est née au bord du lac de Neuchâtel, sur un vague terrain à côté de l’Université. Un copain étudiant, Chris faisait partie de l’équipe nationale d’ultimate et était toujours loin les week-ends pour les entraînements et tournois. Ce sport a commencé un peu à intriguer quelques-un-es de ses camarades. De l’ultimate? Kesako? Tu voudrais pas nous apprendre à jouer?

Et voilà, c’est parti. Tout ce beau monde se retrouve après les cours à côté de l’uni, et apprend à faire des passes. Les gens se prennent vite au jeu, et bientôt les rencontres se stucturent en de véritables entraînements, préparés soigneusement par Chris. Des personnes les voyant jouer se joignent petit à petit, et les choses commencent alors à prendre une nouvelle tournure. Un tournoi inter-universitaire d’ultimate est organisé chaque année, mais l’uni de Neuch n’a pas encore son équipe. On se lance? Malgré le peu d’expérience, Buwdig s’octroie une belle 3è place (sur 6 certain-es s’en souviennent encore bien)!

L’été passe, l’hiver arrive, et les joueur-euses ne peuvent désormais plus se passer de la galette… dur dur donc de voir la neige arriver! que va-t-on faire, on ne peut plus jouer dehors! C’est là qu’intervient le premier mécène. Le directeur de l’institut de Géo, qui passait souvent à côté du terrain lors des entraînements, et qui connaissait la plupart des joueur-euses (puisque l’équipe était composée de nombreux géographes), propose de sponsoriser l’équipe afin de diversifier les activités de l’institut. Et parce que, « le frisbee c’est un peu comme la géo »!

Voilà donc Budwig les poches pleines de sous qui serviront à louer une salle durant l’hiver, pour continuer gaiement les entraînements!

Et voilà comment ça a commencé! à la belle saison suivante, Budwig a à nouveau grimpé un échellon: tournoi inter-universitaire, tournoi inter-institut, d’autres tournois: Talampaya, Monkey-Foo, sans compter les week-end d’entraînement. Mais une chose manquait encore… jouer contre des personnes du même niveau! Même si Budwig a obtenu de bons résultats dans les tournois, les joueur-euses se sont dis qu’ils/elles apprendraient mieux s’ils/elles se mesuraientt à des personnes de leur taille. Il fallait donc faire les championnats suisses. Mais pour ce faire, il faut être un club! Commencent alors les débats sur si on fait un club ou non, qui s’achève par un OUI quasi unanime lors de la première assemblée générale en novembre 2005.

5 ans plus tards

Le club fête ses 5 ans dans un chalet sur les hauts de Chaumont fin 2010. En 5 ans, Budwig a remporté le prix du spirit aux championnats suisses 2009, participé à de nombreux tournois et fait sa place en ligue nationale A pour la saison 2011 (ce que nous ne savions pas encore à cette date; la nouvelle ne sera officialisée qu’en avril 2011!).

Comments are closed.