Histoire

2011
06.15

Histoire du disque volant (Frisbee)

Lancer un disque en lui imprimant un mouvement de rotation sur lui-même n’est pour le moins pas nouveau puisque le lancer du disque était déjà pratiqué sous la Grèce antique dès la fin du 8ème siècle avant J.-C. Cependant, il ne s’agissait pas de disques volants à proprement parler, comme pour le lancé du disque moderne où le disque pèse tout de même 2kg!

Un principe se rapprochant déjà plus du frisbee sont les cibles d’argiles utilisées pour le tir au pigeon apparues entre 1883 et 1887.

Une dizaine d’années plus tôt est fondée la « Frisbie Pie Company », une chaîne de boulangeries-pâtisseries. Ses tartes sont vendues dans des plaques réutilisables. Qui a eu en premier l’idée de lancer ces plaques? personne ne le sait vraiment… bref, les étudiants, les enfants, les grands enfants s’y sont mis!

En 1948, après avoir vu des étudiants se lancer ces plaques, un certain Walter Frederick Morrison et son partenaire Warren Franscioni inventent une version plastique. En 1951, Morisson lance le « Pluto-Platter » qui possède le design des disques actuels.

En 1955, Morrisson signe un contrat avec l’entreprise de jouet Wham-O. Rich Knerr, un dirigeant de l’entreprise distribue gratuitement des Pluto-Platters à des fins commerciales sur le campus de Yale. Il y voit des étudiants lancer des plaques en métal de la « Frisbie Pie Company » et crier « Frisbie » (pas parce qu’ils étaient fous, mais dans le but d’éviter que des personnes ne s’en prennent une!). Knerr dépose le nom… avec une faute d’orthographe! ce qui donna « Frisbee », c’était en 1958.

Histoire de l’ultimate (1)

En 1967, à l’université de Columbia (à Maplewood, New-Jersey, pas New-York!!!), l’étudiant Joel Silver lance l’idée, sous forme de blague, de former une équipe de frisbee. Il déclara que c’était « l’expérience sportive ultime » et qu' »un jour, des gens du monde entier jouerons à ce sport ». Ses camarades ont certainement bien dû rigoler! Le pire, c’est qu’il avait raison!

Durant l’année 1968 et celles qui suivirent, il y eu une phase d’expérimentation; au début on pouvait courir avec le disque, le nombre des joueur-euses pouvait varier de 20-30, la taille du terrain n’était pas limitée, en clairs, ce n’était pas encore vraiment le sport que nous connaissons aujourd’hui…

En 1970, les règles de l’ultimate sont publiées pour la première foi par Joel Silver, Bernard Hellring et Jonny Hines, toujours assez différentes de celles actuelles.

Le 7 novembre 1970 se déroule le premier match inter-école entre Columbia et Millburn High School. Il fut remporté 43 à 10 par Columbia (quand on vous disais que les règles étaient assez différentes…, aujourd’hui un match d’ultimate est remporté lorsqu’une des deux équipe atteint 17 points).

Le 6 novembre 1972 c’est au tour du 1er match inter-universitaire de se tenir entre Rutgers University et Princeton.

En avril 1975 se déroule à Yale le 1er tournoi d’ultimate composé de 8 équipes et nommé « Intercollegiate Ultimate Frisbee Championships » et remporté par Rutgers University.

En mai 1979 ont lieu les premiers « Nationals Championships » remportés par Glassboro State. Cinq équipes représentaient cinq régions des Etats-Unis d’Amérique. Cette même année est fondée l’Ultimate Player Association (UPA) (actuelle USA Ultimate depuis mai 2010).

En 1980 est fondé le 1er club d’ultimate en Suisse les Flying Saucers de Lucerne (FSL). Cette même année se déroule le 1er championnats européen à Paris. Il fut remporté par la Finlande.

En 1981, c’est l »European Flying disc Federation » (EFDF) qui est mise sur pieds.

En 1983, les 1er championnats du monde des pays « World Ultimate Championships for National Teams » (WUC) sont organisés à Gothenburg (Suède). Il furent remportés par les Etats-Unis d’Amérique en open et chez les femmes, et la Finlande chez les juniors.

En 1984, l’EFDF fonde la fédération mondiale dénommée « World Flying Disc Federation » (WFDF).

En 1989, 1er championnats du monde des clubs « World Ultimate Championships for Club Teams » (WUCC) à Cologne (Allemagne). Est-il utile de préciser que deux clubs Etats-Uniens remportèrent les catégories open et femmes?

En 1998 (seulement!), la catégorie mixte (coed) est représentée aux WUC. C’est encore une équipe américaine qui l’emporte!

De nos jours, l’ultimate est joué par plus de 100’000 membres de plus de 30 pays. L’histoire de l’ultimate existe aussi dans un livre « Ultimate: The First Four Decades ».

(1) Tirée en grande partie du site www.ultimatehandbook.com

Comments are closed.