Règles

2010
03.27

Le terrain

L’ultimate se joue sur un terrain en herbe d’environ la même longueur qu’un terrain de football, mais moitié moins large. A chaque extrémité du terrain se trouve une zone d’en-but. C’est en attrapant le disque dans la zone d’en-but adverse qu’une équipe marque un point.

L’utlimate en 10 règles simples

L’esprit du jeu – L’ultimate est basé sur la sportivité et le fair-play. Une attitude compétitive est encouragée mais pas au dépend du respect entre les joueur-euses, de la conformité aux règles et du plaisir de jouer.

Le but du jeu – L’ultimate se joue avec deux équipes de sept joueur-euses chacune et un disque (frisbee). Le terrain a une surface de 100 m par 37 m. En salle, il se joue sur un terrain de handball avec cinq joueur-euses par équipe. A chaque extrémité du terrain il y a une zone d’en-but de 18 m (extérieur) ou 6 m (en salle).

L’engagement – Chaque point commence avec les 2 équipes alignées le long de la ligne de leur zone d’en-but. L’équipe qui a marqué le dernier point lance le disque. Ils seront alors défenseurs. L’autre équipe prend possession du disque et devient attaquante.

Changement de possession du disque – Lorsqu’une passe échoue, donc lorsque le disque est intercepté, tombe par terre ou sort du terrain, la défense prend possession du disque. Elle devient alors l’équipe attaquante.

Déplacement du disque – Le disque peut bouger dans n’importe quelle direction. Il ne faut pas courir ou marcher avec le disque, mais on peut établir un pied de pivot. Le lanceur a 10 secondes faire sa passe. Pendant ce temps, un défenseur marque le lanceur et fait le décompte des 10 secondes (8 secondes lorsqu’on joue en salle)

Score – Un point est marqué quand l’équipe qui attaque attrape le disque dans la zone d’en-but de l’équipe adverse. Il y a remise en jeu après chaque point marqué.

Changement de joueurs – On ne peut changer de joueurs uniquement quand un point a été marqué, ou en cas d’arrêt de jeu si un joueur est blessé.

Les fautes – Quand une faute est constatée, un des joueurs appelle “FAUTE”, et le jeu doit s’arrêter. Le but est de reprendre le jeu comme si la faute n’avait pas eu lieu. Si le joueur ayant commis la faute la conteste, on refait le lancer où il y a eu faute.

Non-contact – Les contacts physiques ne sont pas autorisés en ultimate. Le contact constitue une faute.

Pas d’arbitre – Le fair-play est un aspect important de tous les sports de disques. Les joueurs sont eux mêmes responsables du bon déroulement du jeu. Ils résolvent les désaccords entre eux.

Les règles officielles

Version de poche des règles de la WFDF (World Flying Disc Federation) (en anglais, version originale)

Règles de la WFDF (World Flying Disc Federation) (en anglais, version originale)

Les règles sur le site de la World Flying Disc Federation

Documents et ressources du site de la fédération internationale (en anglais): diagrammes, quizz, interprétations, etc.: http://rules.wfdf.org/rules/ultimate

Comments are closed.